Entretien avec Nicolas Rohrbasser: expert en performance digitale et pilote champion du monde

Nicolas fait partie du collectif Digital Cuts. Il a deux métiers: la course de kart et la performance digitale SEO, SEA, Analytics. Il vit avec passion la conduite de son volant et celle de ses dashboards internet. Il partage les clés de ses résultats en tant que coach de kart et de performance web sur les pistes, en centre de formation et en entreprise.

 

Le SEO est un générateur de revenu puissant, sûr et certain. Un site internet sans SEO performant c’est comme une voiture sans moteur.

Nicolas Rohrbasser – expert en performance digitale et pilote champion du monde

 

Salut Nicolas.

C’est quoi le SEO (Search Engine Optimisation)?

Je suis ravi de la question! La littérature abonde à ce sujet, mais nombreux responsables de projet internet comprennent peu l’impact du SEO: c’est un générateur de revenu puissant, sûr et certain si appliqué correctement. Le SEO sont des mesures qui permettent au site internet d’être bien référencé dans les résultats de recherche Google, donc d’être retrouvé par son marché cible avec les expressions de recherche que les prospects utilisent. Elles sont nombreuses et différentes, il faut donc appliquer une stratégie de contenus: certaines requêtes vont attirer un grand trafic d’une audience diversifiée, d’autres moins de trafic mais plus qualifié.

 

Quel revenu peut-on générer avec du SEO?

Selon mon expérience personnelle, 2-3 jours de travail permettent une augmentation allant jusqu’à plus d’un tiers du chiffre d’affaires en ligne. Ce sont mes références. Chaque cas est différent et débute avec une analyse et des prédictions.

 

Comment atteindre ces résultats?

Le SEO n’est pas qu’une discipline technique: c’est aussi du marketing digital. On doit respecter les codes des moteurs de recherche. Il faut analyser les requêtes de recherche les plus utilisées associées au site, puis assurer qu’elles soient appliquées correctement sur le site, à différents niveaux. Les principaux indicateurs de performance sont les visites du site internet et la conversion en commandes. L’expérience utilisateur et l’image du site internet sont d’autres éléments clé.

 

Pourquoi le SEO est mal ou peu compris?

En plus du digital, je travaille dans le secteur automobile alors je vais faire une analogie entre les deux: les gens s’arrêtent à ce qu’ils voient, à la carrosserie, à l’interface du site internet. Le SEO c’est le moteur!  Les experts SEO on est des garagistes: on nous fait pas toujours confiance. Pourtant la performance d’un site internet avec un bon SEO est bien là! Comme en témoignent les rapports Google Analytics du site web.

 

 

Comment faire son SEO?

Vu son importance stratégique, il faut s’assurer que votre prestataire web soit bien un expert du sujet: les agences de communication ou de développement web ne le sont pas forcément, même si elles incluent le SEO au menu. Ce SEO “inclus” est souvent la structure par défaut du CMS, donc insuffisant. Mon conseil est d’engager un expert SEO indépendant. L’idéal est d’appliquer les bonnes pratiques SEO dès le développement d’un nouveau site et de continuer à le faire sur les nouveaux contenus, notamment dans la section blog. Formez une ressource en interne, et sollicitez un expert ponctuellement pour une performance optimale.

 

Tu as été pilote vice champion du monde de kart en 2018. Désormais tu est coach de karting et de performance digitale?

Je travaillais le digital bien avant d’atteindre le podium mondial de kart. J’utilise des outils analytiques pour suivre ma progression en kart et celle de mes élèves. Cela fait une dizaine d’années que je travaille le web, spécialisé depuis plus de cinq ans en performance digitale SEO, SEA et Web Analytics. Un avantage de mon métier web est de pouvoir prouver l’augmentation des visites du site et des commandes en ligne avec les rapports de Google.

 

Quel rapport entre la course automobile et le SEO?

La performance et les Analytics que j’applique aux deux. L’atteinte des objectifs passe par la mesure des performances en cours, calibrer et planifier les améliorations visées, et de nouveau la mesure de la progression.

 

 

Pourquoi le coaching?

J’apprécie partager mes connaissances et ma passion. C’est aussi pour répondre à une demande: sachant faire du SEO, je l’ai appliqué sur mon site internet de kart: rohrbasserdrivingschool.com. Sans cesse, j’ai des nouveaux clients par ce biais. Une majorité des sites internet a un niveau insuffisant SEO. Le manque à gagner de ces commerces est frustrant. Je suis consultant SEO ainsi que formateur pour sensibiliser à l’impact du SEO.

 

Si tu devais choisir un métier: karting ou digital?

Je garde les deux! J’adore l’intensité de la course. Un des aspects qui me plaît le plus de mon métier digital est la combinaison d’activités techniques et créatives. Le référencement des contenus est pour deux types d’audiences: les consommateurs humains et les robots de Google. Afin de maximiser les visites et les conversions, je fais de l’édition digitale pour les deux, avec une structure cohérente des contenus, de la mise en page et une rédaction attractive. Les consommateurs et les robots suivent des codes, les uns avec une subtilité qui restera toujours inégalée par l’automatisation.

 

Pourquoi travailler comme indépendant?

La réponse est dans la question: je ne dépends de personne. Pas de réunionite aigüe, pas besoin de cravatte ni d’être à 8h30 au bureau. Je travaille d’où je veux: c’est la liberté. Il y a aussi les désavantages: ne pas avoir de salaire fixe, moins de collègues, etc. C’est pour cela que j’ai rejoint un collectif: digitalcuts. C’est un modèle de plus en plus courant, avec des avantages pour tout le monde, y compris le client.

 

Si les lecteurs de cet entretien devaient retenir deux points, lesquels seraient-ils?

Ayez le courage de vivre votre passion; ne négligez pas le SEO et Analytics de votre projet web.